Install this webapp on your device: tap and then Add to homescreen.

5G Opportunities - Syslens Electronics

Syslens & Industry 5.0
Is Industry 5.0 Really a Revolution?

La quatrième révolution industrielle, souvent appelée industrie 4.0, a introduit le monde de la fabrication dans une multitude de technologies innovantes comme l'IoT, la robotique et l'IA. Bien que l'Industrie 4.0 ait été la plus avancée de toutes les révolutions industrielles jusqu'à présent, ce n'est en aucun cas la dernière frontière - si vous regardez vers l'horizon lointain, l'Industrie 5.0 est en pleine ascension.

Les révolutions de l'industrie sont stimulées à la fois par un niveau accru de sophistication technologique ainsi que par des tendances sociologiques. Alors que l'industrie 4.0 a été largement définie par l'émergence de la numérisation de pointe, l'industrie 5.0 portera davantage sur un changement dans la façon dont les humains interagissent avec ces nouvelles technologies.

L'industrie 5.0 représentera une évolution naturelle des tendances déjà en mouvement.

Les robots collaboratifs, ou cobots, ont déjà fait leurs débuts dans plusieurs usines de fabrication et entrepôts à travers les pays.

Le Futur de l'Industrie

Selon un récent rapport, environ 1,5 milliard de personnes devraient être connectées aux réseaux 5G d'ici 2024. Contrairement à la croyance populaire, l'avantage de la 5G n'est pas tant l'augmentation de la bande passante par rapport aux services 4G actuels, mais plutôt sa capacité à prendre en charge plus de 250 fois le nombre d'appareils par kilomètre carré. Non seulement chaque connexion prendra en charge une bande passante plus élevée - peut-être jusqu'à 1 GHz - mais il y aura bien plus d'appareils connectés que jamais auparavant.

Avec la 5G, les capteurs de n'importe quel appareil pourront se connecter à Internet quelle que soit la disponibilité du Wi-Fi - permettant aux appareils mobiles d'accéder à la bande passante 24/7. Les applications sont vastes - des dispositifs médicaux intelligents, tels que les stimulateurs cardiaques et les pompes à insuline qui surveillent votre corps et appliquent le traitement approprié en temps réel, à un Internet connecté de véhicules autonomes.

Syslens vous prEsente les solutions
OMRON ROBOTIQUES MOBILES pour l'industrie 5.0

La robotique mobile précurseur de l’usine intelligente

En cette ère de production responsable, avec moins de déchets et zéro défaut et la prise en compte du « fais pour moi », les constructeurs automobiles et leur vaste réseau de sous-traitance se doivent de trouver des solutions intelligentes et économiquement viables pour répondre à ces défis. Omron positionne cet âge comme celui de la production optimisée, basée sur le principe de l’usine intelligente et autonome.

On a beaucoup parlé de la fabrication flexible et un certain nombre de définitions et d’interprétations y ont été apposées. Cependant, cela peut simplement se résumer à l’aptitude de fabriquer en petites séries, et même à l’unité, avec des coûts et des délais proches de la production en grande série. De grands progrès ont été accomplis dans le processus de production pour automatiser, robotiser, et l’adaptation rapide de la ligne pour différentes pièces.

Des solutions innovantes ont également été créées en termes de « plateformisation » et de modularisation des véhicules finis ou des sous-assemblages. Le modèle de production à flux poussé (Push) est adopté pour les composants de base, tandis que le modèle à flux tendu (Pull) est implémenté pour les produits finis et personnalisés.

Ce système est maintenant assez standard dans l’industrie automobile et ses équipementiers.
Cependant, entre ces deux silos, souvent hautement automatisés, on remarque assez fréquemment que la fonction d’approvisionnement des bords de lignes se fait manuellement. En effet, toute une logistique fastidieuse de chariots est conçue pour répondre à une flexibilité de production toujours plus accrue.

Outre les excès de stocks accumulés au bord de chaque ligne, on constatera que la boucle de traçabilité est rompue entre les stockages logistiques et la production des lignes, tandis que des opérateurs hautement qualifiés s’affairent à pousser des chariots. Une tâche souvent ingrate et sans valeur ajoutée. L’avènement des véhicules autopilotés (AGV) a certainement amélioré sensiblement la partie intra-logistique.

Mais outre l’aspect sécuritaire et leur incapacité à évoluer dans des espaces restreints, les AGV’s nécessitent une infrastructure particulière et une installation onéreuse pour le guidage de ces véhicules.

Ils suivent un chemin prédéterminé et sont peu flexibles.

Des véhicules intelligents et autonomes
L’émergence récente de véhicules entièrement autonomes et intelligents (AIV), capables de travailler de manière sûre et collaborative, et aptes à naviguer librement dans l’espace de travail, sans aucune orientation externe, représente une avancée considérable dans l’usine de demain.

Simplement dit, le concept de l’AIV, versus celui de l’AGV, peut s’expliquer en comparant les itinéraires rigides des tramways ou d’autobus, avec les itinéraires aléatoires et optimisés des taxis. L’AGV peut transporter de grandes charges, il suit un itinéraire défini et un horaire rigide, tandis que la solution AIV est basée sur une flotte à petite charge, agile et très flexible. Les AIV assurent ainsi un flux continu et optimisé entre le centre de stockage et la production.



Grâce à sa capacité à se mouvoir dans des espaces réduits, il peut aussi faire office de convoyeur virtuel entre les cellules de production. Offrant ainsi une flexibilité augmentée quant à l’optimisation des flux. A noter aussi qu’un approvisionnement fréquent à petite charge permet le lissage d’alimentation en pièces en bord de ligne, et peut même éliminer les stocks intermédiaires.

L’avancée technologique clé de l’AIV consiste en son logiciel de navigation embarqué, qui permet de se déplacer librement, sans marquage ou guidage externe. Un simple apprentissage de l’itinéraire grâce à un scanner laser intégré de haute définition suffit au véhicule pour cartographier son espace de travail. Dans le cas d’une grande installation, une flotte de 100 AIV peut être gérée efficacement, grâce au logiciel Enterprise Management.

Le réapprovisionnement automatique, traçabilités et sur des bords de ligne, le stockage des produits finis et le contrôle du niveau des batteries de la flotte de véhicules sont tous gérés et supervisés à partir de cet outil. Un logiciel de modélisation et de simulation est également disponible, pour l’estimation concrète de l’équilibre des charges et le flux logistique attendu.

L’Enterprise Manager peut également s’interfacer avec le système de gestion existant de l’usine ou du centre de stockage, à savoir WMS, MES ou ERP.


Kitting « smart »
L’AIV s’intègre parfaitement dans le concept Omron de l’usine intelligente et autonome, où une fabrication totalement flexible pour une production hautement personnalisée est proposée.

En effet, un modèle de production ayant comme principe des cellules de montage, d’assemblage ou de production autonomes fonctionnant en flux tendu et en parfaite symbiose avec des commandes clients réelles.
Ainsi, l’efficacité opérationnelle de l’AIV est encore mieux renforcée, lorsque les solutions d’automatisme des machines industrielles d’Omron, telles que le contrôle d’axe, la vision industrielle, la sécurité des machines et la robotique, sont exploitées pour offrir un processus d’approvisionnement et de fabrication complet et intégré.

Au-delà du simple déplacement de A à B, l’AIV peut aussi intégrer le chargement et le déchargement automatiques et même des tâches en cours de déplacement, telles que l’inspection des pièces, l’alignement, l’orientation, la lecture de codes, etc.
L’industrie automobile avec sa production hautement personnalisée, son flux à vitesse humaine et sa quête incessante pour l’innovation a vite adopté l’AIV.

Au cœur de la ligne de production automobile, le passage du kitting manuel au kitting « smart » en utilisant des AIV, au lieu de chariots, est une des applications qui va certainement réduire les erreurs humaines d’approvisionnement en bord de ligne, et assurer une traçabilité quasi parfaite des fournitures du véhicule.

Au niveau des équipementiers, où les espaces sont réduits, les lignes de fabrications sont constamment réorganisées, et où le produit est hautement personnalisé, l’AIV connaît un succès grandissant en tant que convoyeur virtuel entre les lignes, ou simplement comme lien intra-logistique traçable et fiable.
Source: machinesproduction.fr

Syslens vous prEsente LE COBOT D’OMRON
Des solutions ROBOTIQUES pour l'industrie 5.0

En développant avec le Japonais Techman un robot collaboratif, qu’il soit fixe ou mobile, le spécialiste des solutions d’automatisation rend la ligne de production davantage flexible.

A la pointe en matière de solutions innovantes d’automatisation, Omron Electronics commercialise, depuis janvier, son robot collaboratif Omron-TM, fruit d’un partenariat avec le Japonais Techman.

Ce bras polyarticulé, équipé d’une caméra de vision 3D et piloté par un soft développé par Omron, permet « d’automatiser facilement des applications nécessitant de fréquentes reconfigurations, et donc difficiles à automatiser et à rentabiliser avec des systèmes classiques », indique le constructeur, qui l’a présenté, en avril, lors de la dernière Foire de Hanovre.

Un cobot capable de saisir et poser divers articles sur un plateau ou un conteneur, ainsi que connecter les processus de production, offrant à la fois une fabrication et une manutention flexibles.
« Aujourd’hui, nous sommes passés d’un gros volume de pièces identiques à la possibilité de produire aussi des pièces unitaires, particulières et personnalisées pour chaque consommateur, explique Olivier Jacquot, responsable marketing Omron France.

Ce que l’on fait aujourd’hui dans la production, était impensable il y a dix ans. Ainsi, les lignes de fabrication sont devenues de plus en plus flexibles et les fabricants sont capables de produire des lots personnalisés. » D’où la nécessité de s’appuyer sur la robotique collaborative. D’autant plus qu’Omron met en avant une solution qui ne nécessite que très peu de formation pour l’opérateur.




En résumé, une simple manipulation manuelle du bras polyarticulé suffit à le programmer ou reconfigurer de manière intuitive, tout en garantissant le niveau de sécurité requis. 
De l’intelligence artificielle dans votre machine-outil

Par ailleurs, le cobot TM s’intègre parfaitement au robot mobile autonome de la série LD d’Omron, ce qui permet d’automatiser des tâches plus complexes, telles que la saisie d’objets dans des bacs, pour préparer les commandes dans le e-commerce, par exemple.
Omron, ce sont aussi des contrôleurs machines, des systèmes de contrôle qualité, des solutions en sécurité et motion. A la Foire de Hanovre, il a dévoilé son nouveau contrôleur IA Sysmac, avec système de bibliothèque de maintenance prédictive. « Le principe est d’intégrer une base d’intelligence artificielle dans nos contrôleurs machine et nos IPC, souligne Omron. Et c’est quelque chose que nos clients peuvent programmer. Le principe est d’intégrer son expertise dans la machine et non dans le cloud, ce qui ne nécessite aucune connectivité à Internet, et permet surtout d’être extrêmement réactif face à une panne ou une erreur dans le process de production. On va observer la machine et identifier des défauts qui ne sont pas pré-paramétrables, en mettant la machine en apprentissage sur une durée suffisante. C’est du machine learning : elle va apprendre elle-même ses erreurs, et saura s’adapter en conséquence. »

Pourquoi l'avenir de la 5G dépend de l'accès au spectre ?
(WSJ)

Dans la course mondiale à la 5G, les entreprises de télécommunications américaines ont un inconvénient unique: un accès limité à ce qui est connu comme la bande de fréquences radio Goldilocks. Cela pousse les entreprises américaines vers une version moins pratique de la 5G. WSJ explique la science et ses implications. Illustration de Carlos Waters / Source:The Wall Street Journal

Ecrivez-nous vos besoins

Syslens  se fera le plaisir de vous rappeler pour en discuter

Nom & Prenom

Societe

Email

Phone

Message

Syslens Facebook Post

Nos Communications

Syslens AMP  Instagram

Etre en avance avec Syslens Electronics

Syslens Twitter Post

Communique Syslens Twitter

Syslens Facebook "Page"

Accedez à nos dernières nouvelles

Contact Info

Syslens Electronics

Address

38 Ave Habib Bourguiba,
Mégrine 2033
TUNISIA

Contacts

+216 - 20 277 446

info@syslens.net